Cérémonie de fin de formation du 2ème Brevet d’Etudes Supérieures de Sécurité (BESS) et du 5ème Diplôme d’Etat-Major des Forces de Sécurité (DEMFS) à L’EIFORCES

Cérémonie de fin de formation du 2ème Brevet d’Etudes Supérieures de Sécurité (BESS) et du 5ème Diplôme d’Etat-Major des Forces de Sécurité (DEMFS) à L’EIFORCES

Un nouveau pas dans la montée en puissance de l’Ecole Internationale des Forces de Sécurité (EIFORCES)
La cérémonie de fin de formation du 2ème Brevet d’Etude Supérieurs de Sécurité (BESS) et du 5ème Diplôme d’Etat-major des Forces de Sécurité (DEMFS) de l’Ecole Internationale des Forces de Sécurité (EIFORCES) s’est tenue le 2 septembre 2015 au palais de congrès à Yaoundé, sous la présidence du Ministre des Relations Extérieurs d’alors, M. Pierre MOUKOKO MBONJO ;


Ils étaient en tout 36 officiers supérieurs Gendarmerie et hauts fonctionnaires de Police du grade de Commissaire de police principal, de onze pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest à se voir remettre leur diplôme de fin de scolarité à l’EIFORCES celui-ci marquait ainsi leur aptitude à occuper des fonctions de conception au sein de tout Etat-major en temps normal ou en période de crise, en particulier au sein des Etats-majors de la composante « Police » dans le cadre des opérations de soutien à la paix .


En président cette cérémonie de remise de parchemins, au nom du président du Conseil d’Administration de l’EIFORCS, le Ministre des Relations extérieurs d’alors M. Pierre MOUKOKO MBONJO a rappelé le contexte dans lequel ces officiers ont terminé leur formation. Un contexte marqué par de nombreuses nouvelles menaces qui pèsent sur les Etats. Au rang de celles-ci, le terrorisme, la cybercriminalité, la criminalité transfrontalière… Autant de défis qui, selon lui, interpellent ces officiers plus que jamais aptes à y faire face.