Cérémonie de sortie du 7ième DEMFS

L’entrée solennelle des drapeaux des partenaires et des pays représentés
des stagiaires a été le premier fait marquant de la cérémonie de clôture du
7ième stage du Diplôme d’Etat-major de l’Ecole Internationale
des Forces de Sécurité en ce lundi 19 mars 2018, à Yaoundé au Palais des
Congrès.

Cette parade a été présidée par Monsieur le Ministre Délégué à la
Présidence Chargé de la Défense, Président du Conseil d’Administration de
l’EIFORCES, en présence des membres dudit Conseil, du ministre de
l’Enseignement Supérieur et du ministre des Enseignements Secondaires.

Après avoir fait une brève présentation du stage, le Général de Brigade
BITOTE André Patrice, Directeur Général de l’EIFORCES s’est appesanti sur
les objectifs du stage qui s’achève, qui tournent autour de la formation et
du perfectionnement des cadres des Forces de Sécurité en vue de leur rendre
aptes à œuvrer dans les Etats-majors des Forces nationales ou
multinationales, au sein de la Composante Police des missions des Nations
Unies. Le Général de Brigade s’est félicité de la qualité des outils
fournis aux stagiaires et leur a demandé« d’en faire bon usage afin d’être des dignes ambassadeurs de l’EIFORCES dans leurs pays et formations respectifs ».
Désormais, comme l’a si bien souligné le Général de Brigade DG EIFORCES,
ces officiers sont aptes à

« analyser, décider, communiquer et agir, dans un travail en synergie
pour la promotion de la paix dans leurs pays respectifs et dans le
monde »

. Ceci, surtout dans un environnement où naissent de nouvelles formes de
menaces, avec en sus l’extrémisme religieux et le terrorisme, des menaces
qui s’imposent à plusieurs pays de la sous-région et qui nécessitent une
conjugaison de moyens.

S’en est suivi la remise des prix et c’est le Lieutenant-colonel YEMECK qui
s’en est sorti nanti du prix de l’excellence, couronnant le major de la
promotion.

Pour Monsieur le Ministre Délégué à la Présidence Chargé de la Défense,
BETI ASSOMO Joseph, la notoriété dont jouit l’EIFORCES sur le plan
international devrait se renforcer par la qualité des stagiaires issus de
l’institution sur les terrains d’opérations. Il a ainsi félicité le
Directeur Général et son staff pour le travail accompli et les ambitions
nourries pour une quête permanente de l’excellence. Monsieur le MINDEF a
ainsi prescrit aux lauréats, une contribution majeure dans la sauvegarde et
la restauration de la paix et de la stabilité en Afrique centrale et
partout dans le monde où ces officiers pourront être appelés à servir. Par
ailleurs, le MINDEF a rappelé à ces cadres la nécessité d’actualiser leurs
connaissances, afin d’être toujours efficaces.

Le diplôme d’Etat-major est l’une des formations de longue durée de la
division de l’enseignement supérieur dépendant de la direction des études.
La promotion qui célèbre la fin de la formation était composée de 17
stagiaires issus de trois pays dont le Cameroun, le Congo et le Tchad. La
prochaine promotion verra une évolution conséquente de la qualité des
enseignements avec la signature des nouveaux partenariats, le renforcement
des partenariats existants avec l’Union Européenne, les Etats Unis
d’Amérique, la Chine, la France, le Japon… et l’adaptation des programmes
aux évolutions des menaces sécuritaires.